Quel revêtement choisir pour votre canapé ?

canapé

Le choix d’un canapé ne peut pas uniquement se fonder sur des critères esthétiques. D’autres paramètres entrent en jeu comme la matière, la forme et les dimensions. Si vous prêtez une attention suffisante aux éléments précédemment cités, vous aurez la garantie que votre sofa remplisse des critères de style et d’ergonomie à la fois. Dans cet article, vous trouverez quelques conseils pour faciliter le choix du revêtement.

1- Considérez les besoins de votre foyer

Certains pensent, en se rendant à un magasin de canapé, que le critère esthétique est la première chose dont il faut tenir compte pour faire le bon choix. Les adeptes d’un style raffiné et élégant vont se diriger vers un canapé noir qu’ils peuvent facilement assortir au reste de leur déco. Ce constat n’est pas faux. Vous devez cependant considérer les besoins des occupants de la maison. Par exemple, si vous avez un bébé ou des enfants en bas âge, un revêtement noir est une solution ergonomique. Éloignez-vous alors du blanc et des couleurs nudes qui posent un vrai problème d’entretien.

En ce qui concerne la matière, si vous avez des animaux de compagnie, il vaut mieux éviter le cuir. Avec les égratignures des griffes de chats, votre canapé convertible sera abîmé au bout de quelques semaines d’utilisation. Le cuir est certes une matière qui ne retient pas les poils des petites bêtes mais qui résiste mal aux écorchures. Ainsi, nous vous conseillons de choisir un canapé d’angle en tissu, en l’occurrence en microfibre parce qu’il n’accroche pas la poussière. Assurez-vous que le tissage est bien serré pour retrouver un entretien aisé et ne pas avoir à craindre que vos enfants finissent par endommager votre canapé. Voir ce site pour plus d’infos !

2- Choisissez une matière facile à entretenir

Ce n’est pas parce que vous venez d’acheter un canapé pas cher que vous devez revoir vos exigences à la baisse. La facilité d’entretien est l’un des éléments les plus déterminants pour un sofa qui mérite votre intérêt. Imaginons que vous avez un canapé d’angle en cuire, il vous suffira de passer une éponge légèrement humide pour lui redonner son éclat initial. Cette matière est connue pour son imperméabilité surtout lorsqu’elle subit un traitement spécifique indiqué sur l’étiquette ou sur la fiche de produit. Le cuire n’absorbe pas les odeurs et conserve la senteur authentique qui lui rattachée sur une longue période se comptant en années.

Comme nous l’avons évoqué, un coup de chiffon avec l’eau savonneuse suffit. Cependant, pour un entretien plus en profondeur, des produits spécifiques sont vendus dans les grandes surfaces. Quant au canapé en microfibre, il présente l’avantage de contenir des housses que vous pouvez laver à la machine. Si vous avez des enfants ou que vous faites beaucoup de soirées entre amis, ce matériau est fait pour vous. Les sofas en velours demeurent d’une élégance indétrônable même s’ils retiennent les tâches. Prévoyez seulement une peau de chamois à portée de main pour intervenir dès que la salissure heurte le revêtement.

3- Privilégiez les matières confortables

Vous savez sans doute que certains tissus offrent un sentiment de confort des plus agréables. On peut citer le satin qui effleure la peau et réchauffe le corps sans sentiment d’étouffement. Cette règle s’applique aussi aux éléments de mobilier surtout en ce qui concerne le revêtement. Par exemple, si vous vous êtes déjà assis sur un canapé d’angle convertible en microfibre, vous avez surement constaté que ce tissu offre un niveau de confort fort satisfaisant.

Ajoutez à cela le faible investissement qu’il implique, comparé au cuir, vous avez là un canapé d’angle gauche avec un excellent rapport qualité/prix. De plus, cette matière convient à toutes les saisons été comme hiver. Pas de sensation de coller au sofa quand les températures sont élevées ! Pas de transpiration ! Le tissu microfibre a été parfaitement étudié pour ce type d’usage. Voilà pourquoi on le retrouve de plus en plus dans les salons et fauteuils.

Quelle est la consommation d’une ampoule LED ?
Quand faire appel à une agence d’architecture intérieure ?